C’est chouette la layette

A chaque fois que j’ai remisé mes aiguilles à tricoter c’est elle qui les a réveillées. Elle est bien la seule à réussir à faire baisser mon stock de laine. Elle ne me déçoit jamais. Qui est ce petit miracle du tricot : c’est la layette bien sûr.

J’ai appris à tricoter avec ma grand mère à 6 ans. Elle me faisait faire des kilomètres de points mousse plein de trou en me laissant croire qu’il s’agissait d’une écharpe. Le premier ouvrage que j’ai fini et pas abandonné aux mites fut une petite brassière en point mousse. Elle n’était pas mettable et encore moins offrable, cependant j’en étais fière. La layette a plein d’avantages qui en font un objet de choix pour toute tricoteuse qui se respecte.

IMG_6683

C’est grâce à la layette que j’ai appris nombre de point spéciaux. La taille naissance est à peine plus grande qu’un échantillon et n’utilise qu’une pelote, ou à peine plus. Alors plutôt que de faire des carrés de plus ou moins 10 cm sur 10 cm, je tricote une brassière. On peut plus facilement évaluer la façon dont se comporte la laine sur les aiguilles, sa tenue, les difficultés de couture, le lavage etc.

IMG_6682

La layette ça s’offre facilement. Aux copines futures mamans, il y a même une période de la vie ou il y a toujours au moins un bébé en route. A la famille, en plus c’est dans cette période que l’on fait le plus de photos. Quel tricot peut s’enorgueillir de figurer dans l’album de la famille? Et si par malchance, on est pris d’une crise de layette en période de vache creuse, il existe pleins d’associations qui en demandent, notamment les associations d’aide aux parents de prématurés qui cherchent de tout petits vêtements.

IMG_6689

Contrairement aux idées reçues, on peut mettre des couleurs vives à un bébé donc pas de restrictions de couleurs. Et avec les petites vestes pour bébé, pas de limite de taille de laine non plus. On peut donc tout se permettre. Le premier modèle que j’ai conçu entièrement était un petit pull de taille 1 ans. J’ai réalisé le dessin du jacquard sur mes feuilles de cours. Je n’aurais pas osé le faire sur un pull d’adulte mais là en 5 pelotes le tour était joué.

IMG_6686

Et pour tout ceux qui hésiteraient encore, j’ai un argument de poids. C’est quand même plus rigolo d’avoir sous le nez une bouille de bébé rigolard plutôt qu’un mannequin qui tire la tronche, non! Et aux grincheux qui vous diraient que le tricot c’est ringard répondez : peut-être mais la layette c’est chouette.

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Catherine L.
    Jan 02, 2016 @ 23:52:13

    Moi aussi j’adore tricoter de la layette. J’attends que ma fille me demande ce dont elle a besoin d’être j’attaque.
    Meilleurs voeux à toi et tes proches.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les chants de kcendres on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :